Blog

Le Bonsaï qui survécu à Hiroshima

  Admin       11/01/2018
Le Bonsaï qui survécu à Hiroshima

Le bonsaï populaire survivant d’Hiroshima, est inestimable, non seulement pour son ancienneté,mais aussi parce que ses branches et son tronc ont pu survivre à la dévastation brutale causée par une bombe nucléaire. C’est un petit arbre, un pin blanc japonais, environ deux pieds de hauteur environ avec un tronc robuste, court, des aiguilles pointues, vert et jaune, planté en 1625. Témoin de l’un des moments les plus tragiques de l’histoire du Japon, il a survécu à la bombe atomique d’Hiroshima, dévastation qui a causé des milliers de morts pendant la Seconde guerre mondiale. Il est actuellement au musée Bonsai et Penjing de l’Arboretum national de Washington, mais la maniere dont il y est arrivé est une histoire incroyable …

Ce bonsaï appartenait à la famille Yamaki et le jour ou la bombe nucléaire a larguée, le bonsaï est à seulement 3 kilomètres, et il a survécu grâce à un mur qui alui servi de bouclier. Dans certaines archives historiques sur Hiroshima, ily a un film dans la pépinière de Yamaki où vous pouvez voir le pin, sains et saufs et debout au fond de l’image.

Il a été donné en 1976 au Musée Bonsai et Penjing de l’Arboretum national à Washington.;envoyé par un expert en bonsaïs appelé Masaru Yamaki dans le cadre d’un don de 53 espèces donné aux États-Unis pour le bicentenaire de l’indépendance du pays, en 1976. Mais l’arbre lui-même “n’a pas été donné en raison d’Hiroshima”dit Kathleen Emerson-Dell, qui en prend soin du musée, “ce fut un cadeau d’amitié et de connexion, la connexion de deux cultures ”

Le bonsaï survivant de 390 années est maintenant considéré comme un symbole de paix et de recontre entre le Japon et les États- Unis

On en savait peu sur le bonsaï survivant jusqu’à ce que, en Mars 2001, Shigeru Yamaki et son frère, Akira se rendent au musée pour visiter l’arbre de leur grand-père. Bien qu’ils n’aient jamais vu l’arbre personnellement et en avait entendu parler seulement à travers des histoires de famille, ils ont aidé le musée à sauver l’histoire de l’arbre

« Je trouve incroyable que Masaru Yamaki puisse donner un bonsaï inestimable, basiquement à son ennemi et ne pas dire un mot à ce sujet », a déclaré le président de la Fondation nationale deBonsaï, Felix Laughlin. « Je m’émotione juste d’en parler. »

L’Arbre de Yamaki a été déplacé vers un nouveau pavillon japonais qui est ouvert depuis cette année.

Source: Washington Post et Ok Journal


Partagez !