Blog

Le Rempotage

  Admin       22/01/2018
Le Rempotage

Il semble que nous puissions effectuer le rempotage à n’importe quel moment, mais en réalité, le rempotage se fait au printemps ou à la fin de l’été. Par conséquent, NOUS ÉVITERONS LE REMPOTAGE EN PLEIN ÉTÉ OU EN HIVER.

Normalement, comme nous l’avons dit, il faut rempoter au début du printemps, lorsque la température de la terre commence à augmenter, puisque c’est le moment où les nouvelles racines se développent plus facilement. Mais dans ce période, le rempotage peut varier de quelques semaines si l’on prend en compte le type de feuille que les bonsaïs ont. Par exemple, les bonsaï à feuilles caduques sont rempoté quand il fait encore un peu froid parce qu’ils sont encore sans feuilles. D’autre part, les bonsaïs à feuilles persistantes sont rempoté juste au moment où le printemps arrive, quand il fait moins froid.

ERREURS LES PLUS FRÉQUENTES PENDANT LE REMPOTAGE

1. Rempotage trop souvent. Le rempotage trop fréquente nuit particulièrement au bonsaï. Si nous rempotons un bonsaï quand les racines ne sont pas suffisamment développées, il n’aura pas assez de force pour germer et nous l’endommagerons.rempotage bonsaï

2. Rempoter quand nous voyons que l’arbre est faible. Il y a des gens qui pensent que le rempotage est la solution à tous problèmes, mais ce n’est pas le cas. Si nous rempotons un arbre faible, sans chercher la cause de sa faiblesse, il s’affaiblira encore plus. Si nous concluons que le rempotage est nécessaire, la première chose à considérer est de savoir si le bonsaï sera capable de résister le rempotage. Il est nécessaire de savoir l’état du bonsaï, observer l’arbre tous les jours et si la décision de rempoter est finalement prise, il faut que l’arbre supporte cette opération, c’est-à-dire enlever la quantité de terre et couper le nombre de racines adéquate.

3. Ne pas couper les racines du bas. Beaucoup de gens, quand ils rempotent, ne coupent que la couche externe des racines latérales. Si nous ne coupons pas les racines du bas, l’eau ne va pas bien au sol au centre du pot, ce qui affaiblira les arbres.

4. Rempoter dans un pot trop grand. Nous devons choisir des pots dont la largeur est de 80% de la hauteur totale du bonsaï.

5. Planter le bonsaï trop haut ou trop profond. Il faut montrer le tronc d’une manière qui nous fait imaginer qu’il y a encore des racines cachées dans la terre.

FRÉQUENCE DU REMPOTAGE

rempotage espèces

SOINS APRÈS LE REMPOTAGE

L’une des premières choses qui influencent la capacité de croissance des racines après le rempotage c’est la manière de prendre soin du bonsaï. Selon l’endroit où nous les plaçons, l’insolation, la température de l’air, la température du sol dans le pot, la fréquence du arrosage … chacune de ces conditions modifie la capacité et le mode de croissance des racines. Les points de soins les plus importants après le rempotage sont les suivants:

1. Nous protégerons le bonsaï contre le vent.

2. Nous allons arroser le bonsaï abondamment, renouvelant l’air dans le pot.

3. Nous protégerons le bonsaï contre la gelée.

ARTICLE FRANCE BONSAÏ

Vous pouvez trouver plus d’informations dans la monographie de France Bonsaï numéro 123

 


Partagez !