Blog

Les bases pour l’usage de l’engrais dans des bonsaïs

  Mistral Bonsai       16/04/2019
Les bases pour l’usage de l’engrais dans des bonsaïs

Dans la nature les plantes se nourrissent de la décomposition de leurs feuilles et branches tombées. Dans les plantes cultivées comme le bonsaï, ce cycle ne se produit pas, il est donc nécessaire de couvrir ces manques avec différents types d’engrais adaptés au bonsaï.

LES 5 PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE L’ENGRAIS

– Azote (N). Elle est nécessaire à la construction des protéines. C’est un élément essentiel pour la croissance des arbres, surtout les conifères et les arbres de feuilles persistantes.

– Phosphore (P). Il est nécessaire à la floraison y la fructification ainsi qu’au cycle énergétique des arbres.

– Potassium (K). C’est un aliment qui circule dans les végétaux. Il est nécessaire à la croissance des racines et à l’absorption des sels présents dans le sol. Il augmente la formation d’amidons et de protéines.

– Calcium (Ca) et Magnésium (Mg). Ils complètent les cinq éléments les plus nécessaires de l’engrais.

Engrais par type de Bonsaï

Conifères:

Les engrais pour conifères sont généralement riches en azote. Le but est que les branches poussent et que les feuilles aient une bonne couleur. L’idéal est que la libération des engrais devrait être lente. Il faut fertiliser avec prudence ou il y aura une prolifération de l’arbre. La période appropriée pour fertiliser est d’avril à juin et de fin août à octobre. Une fois par mois, nous changerons  l’engrais d´endroit.


Fruitiers:

Ce type d’arbre a besoin de beaucoup d’engrais pour la floraison et pour la formation des fruits. Normalement, nous fournirons des engrais riches en phosphore pour la floraison et la fructification. Nous devons considérer qu’un excès d’azote réduira la floraison. La période idéale pour fertiliser est d’avril à mai et à partir de mi-juillet nous fertiliserons à nouveau petit à petit. Il est important de fertiliser lorsque les fruits tombent et de changer les billes d’engrais et leur placement une fois par mois.

 

 

Arbres à fleurs:

De la même façon que les arbres fruitiers, les arbres à fleurs auront besoin d’une bonne quantité de phosphore pour la formation et la croissance des fleurs. L’idéal serait de fertiliser après la floraison tenant en compte que si nous le faisons pendant, cela peut affecter la croissance des fleurs.

 

Arbres feuillus:

De la même manière que les conifères, nous nous concentrerons sur la croissance des branches et des feuilles. Nous pouvons utiliser des engrais lents et azotés mais, pour que les branches et les feuilles ne poussent pas trop, nous devons éviter l’excès de fertilisation. La période appropriée pour ce faire est d’avril à juin et de fin août à octobre. Une fois par mois, nous changerons les boules d’engrais, en alternant leur placement. Si les arbres sont solides, nous pouvons fertiliser tous les deux mois.

 

 

Curiosités sur l’engrais

Dans les sacs d’engrais nous trouverons toujours indiqués les ingrédients qu’il contient et leur quantité. La formule est toujours NPK (azote, phosphore et potassium).

– Les pointes des fines racines sont celles qui sont chargées d’attraper l’aliment pour les plantes. L’engrais doit être dilué sous forme de sels dans l’eau. La quantité doit être juste : ni trop, ni trop peu. S’il y a trop de compost dans l’eau, la plante ne pourra pas l’absorber.

En général, les arbres fruitiers sont ceux qui consomment le plus d’engrais. Ils le font en deux périodes très marquées pour eux : pendant la floraison et pendant le développement du fruit.

– Les conifères vivent souvent dans des sols pauvres en nutriments, ils n’ont donc pas besoin de beaucoup d’engrais.

– L’engrais de bonsaï classique se compose de sacs de déchets d’huile. Il contient les trois éléments principaux dans un équilibre idéal.

– L’engrais chimique n’a pas d’odeur, c’est pourquoi il n’attire pas les insectes. Il est idéal pour une utilisation sur les arbres qui vivent à l’extérieur. Actuellement, on trouve différentes variétés d’engrais chimiques qui ressemblent aux engrais organiques.

– Parmi les vétérans du monde du bonsaï, on trouve des gens qui fabriquent leur propre engrais à partir d’un mélange de farine d’os, de poisson, de fumier . . .

– Pour que l’engrais reste dans le pot de fleurs et ne se déplace pas par l’inclinaison du Nebari du bonsaï nous utilisons des grilles, elles serviront aussi à le protéger des oiseaux. La grandeur que nous utiliserons dépend de la taille du pot.

Souvenez-vous que…

La quantité et la fréquence de l’application d’engrais varient selon la culture et les conditions dans lesquelles elle est faite. Il n’existe donc pas de méthode universelle de fertilisation. Comme les plantes sont autotrophes, il existe des bonsaïs dans lesquels on contrôle la fertilisation pour obtenir une plante avec plus de caractère. Cependant, l’engrais est essentiel pour obtenir une croissance saine et vigoureuse. 

Si l’engrais est bien fermenté, il ne dégagera presque pas d’odeur et attirera peu d’insectes, bien qu’il faille tenir compte de l’endroit où nous avons situé le bonsaï.

La période de fertilisation des bonsaïs commence à la fin du mois d’avril. Apparemment, nous commençons à fertiliser tard car nous laissons pousser les arbres pendant le mois de mars. Généralement, nous continuerons à fertiliser les arbres à feuilles caduques jusqu’à ce que la couleur de leurs feuilles change. Différemment, nous continuerons à fertiliser les conifères jusqu’en décembre si, pendant les semaines les plus chaudes, nous mettons l’engrais en pause.

Il est généralement très intéressant de fournir du fer, qui devrait être fait pendant environ 6 mois. Trois semaines après la transplantation, nous pouvons commencer à appliquer des engrais faibles à petite dose.

Vous pouvez prolonger l’information dans le magazine France Bonsai Nº 126.

À propos de l’auteur

Mistral Bonsai

À Mistral Bonsai, nous sommes une équipe de communication, des techniciens et des maîtres engagés depuis le premier jour pour la diffusion de l’art merveilleux du bonsaï. Ce monde offre beaucoup de choses à partager. Nous croyons qu'un bonsaï est un arbre doté d'une âme unique et irremplaçable. Un autre de nos piliers les plus essentiels est, comment pourrait-il en être autrement, notre engagement étroit en faveur de la préservation de l’environnement et de la nature.

Partagez !