Blog

Les feuilles de mes acers ont séché, que faire ?

  Mistral Bonsai       23/07/2020
Les feuilles de mes acers ont séché, que faire ?

Pendant l’été, les pointes des feuilles des acers sèchent. Pourquoi ? Que dois-je faire ? Dois-je les couper? Dans ce blog, nous vous expliquons quoi faire.

Pourquoi les feuilles d’acer sèchent elles ?

Nos bonsaïs exercent un mécanisme de défense contre la chaleur dans le cas d’un été très chaud. Avant de se déshydrater complétement, ils sacrifient une partie de leur feuillage pour réguler le processus de transpiration végétale.

La transpiration végétale est la perte de vapeur d’eau par les plantes. Les feuilles ferment leurs stomates pour éviter la perte d’eau. Dans la situation de fortes chaleurs, les stomates étant fermés, les pointes des feuilles ne peuvent réguler le passage de l’eau vers l’environnement extérieur d’où leur séchage. Nous pouvons constater que ces brulures vont des bords de la feuille à son centre.

Que puis-je faire pour éviter cette situation ?

Voici quelques conseils pour éviter que les feuilles de nos acers ne se sèchent trops:

  •  Vérifier les besoins en eau tous les jours et jusqu’à 2 fois par jour.
  • Créer une atmosphère humide pour nos bonsaïs : Utilisez des soucoupes sous les pots et remplissez-les d’eau. L’évaporation favorisera une meilleure l´hygrométrie. Attention cependant à ne pas noyer les racines.
  • Utiliser une ombriére pour éviter un rayonnement direct du soleil sur nos bonsaïs.
  • Isoler nos poteries des sols et murs pour éviter le réchauffement excessif et la réfraction des rayons solaires sur celles-ci.

Le respect de ces consignes aidera à réduire le séchage des feuilles durant les chaleurs intenses.

Que faire si le séchage d’une partie du feuillage est inévitable ?

Que faire avec les feuilles qui ont séché ?

Les acers sont habitués au climat du Japon, nous n’éviterons pas que quelques feuilles sèchent. Néanmoins, notre bonsaï n’est pas en danger. Ce processus, comme nous avons vu, représente la défense naturelle de l’arbre face à la chaleur intense.

Si vous pensez couper les feuilles sèches, comme solution au problème, vous faites fausse route.  Car si vous supprimez ces feuilles, le processus naturel de croissance et développement des bourgeons reprendra de nouveau. Nous ne devons pas perdre de vue que bientôt nous serons en automne. Les arbres emmagasinent, durant cette saison, l’énergie nécessaire pour passer l’hiver. Si celle-ci est utilisée pour produire une croissance tardive, nos arbres ne pourront pas bénéficier de ces réserves.

La meilleure option est de laisser l’arbre lui-même éliminer ces feuilles. Ce processus est le plus naturel. En automne, l’arbre perdra ses feuilles et les bourgeons ne se développeront pas, car le froid maintiendra notre arbre en état de latence. Au printemps prochain, la croissance reprendra avec plus de force

Nous ne devons pas non plus couper les extrémités sèches des feuilles, car nous obligerions notre arbre à reproduire ce mécanisme de défense : fermeture des stomates et séchages des extrémités des feuilles. Ce processus affaiblirait considérablement notre arbre.

Simplement, laissons à la plante le soin de réguler son feuillage à son rythme.

Durant cette saison en particulier, nous devons montrer beaucoup de « Muchigomi »

Pour conclure, profitons du soleil, assurons-nous chaque jour du bien être de nos arbres et délectons-nous des plaisirs que nous réservent nos bonsaïs à chaque saison.

A bientôt, je vous laisse…pour aller arroser !

 

 Muchigomi est le mot symbolisant l’ensemble des soins que l’amateur donne chaque jour à son bonsaï. Parcourir ensemble ce merveilleux chemin du bonsaï en compagnie de vos sujets.

 


Partagez !