Blog

Les meilleurs substrats pour bonsaï

  Mistral Bonsai       04/06/2019
Les meilleurs substrats pour bonsaï

Chaque espèce de bonsaï a des besoins différents. Pour les satisfaire, il faut savoir bien choisir le substrat qui s’adaptera le mieux, en tenant toujours compte des trois propriétés physiques:
L’une des premières priorités qui doit être prise en compte lors du choix d’un substrat pour notre bonsaï est sa porosité: un substrat formé de granules de différentes tailles permet la présence d’air et d’eau.
La deuxième priorité à prendre en compte est qu’il ait la capacité de retenir l’humidité: les particules du substrat doivent avoir des cavités internes dans lesquelles l’eau peut être logée.
Enfin, une autre priorité importante est la résistance des grains du substrat à l’abrasion mécanique produite par les risques et les variations de température au fil des ans, car normalement, on ne rempote les bonsaïs qu’après 2 ou 3 ans.

Types de substrats et caractéristiques

1- La tourbe: Elle retient très bien l’humidité et permet un développement idéal des racines. Elle contient une matière organique abondante et son pH est bas, ce qui la rend idéal pour la culture du bonsaï d’intérieur. En contrepartie, elle n’est pas très poreuse et elle résiste très peu à l’abrasion (elle se dégrade rapidement)

2- Le gravier et les pierres volcaniques: Bien que n’ayant pas la capacité de retenir l’eau et de ne pas contenir de matière organique, ce substrat facilite la tâche de drainage et assure la présence d’air dans le substrat. Son pH est neutre et résiste de nombreuses années.

sustratos

33 -L´akadama: Argile granulée d’origine japonaise. C’est un substrat microporeux qui absorbe l’eau et les nutriments pour pouvoir les utiliser lorsque l’arbre en a besoin. La consistance de sa composition signifie qu’il reste presque intact pendant environ 5 ans. L´inconvénient est qu´il faut mettre de l´engrais très méthodiquement. En général, le substrat Akadama est utilisé par les amateurs expérimentés et professionnels.

4- La Kiryuzuna: : C´est un mélange de sables japonais. Elle est surtout utilisée pour les pins et les conifères. Son excellent drainage contient généralement du fer.

5- La Kanuma:D’origine volcanique, c’est une terre particulièrement acide, avec peu de poids et de réaction. Elle est idéal pour les azalées, les camélias et les gardénias.

6- La Pomice:C’est l’une des additions les plus récentes en tant que substrat pour bonsaï. Ses avantages sont: haute résistance à l’abrasion, grande absorption d’eau et stabilité thermique. De plus, c’est un substrat particulièrement léger. L’inconvénient est que sa couleur grise, semblable au gravier, lui donne un aspect peu esthétique. Comme l’Akadama, elle a besoin d´engrais très régulièrement.

7- La Terrabonsai: Ce substrat est élaboré exclusivement à Bonsai Mistral. C’est un mélange de tourbe blonde, de gravier volcanique et d’Akadama. Le résultat est un substrat avec des caractéristiques uniques pour le bonsaï. Toutes les espèces de bonsaïs peuvent être facilement cultivées et la proportion de tourbe qu´elle contient permet d’espacer les arrosages et de retenir efficacement les engrais minéraux.

8- La Keto: C’est une terre de consistance pâteuse qui est utilisée pour que les racines poussent même dans des situations difficiles, comme le bonsaï qui pousse sur la pierre. Cette pâte adhère facilement aux fissures des pierres, ce qui permet aux racines des arbres de pousser autour des pierres en atteignant le fond du pot.

Mélanges de substrats

Connaissant les classes de terres, leurs avantages et leurs inconvénients, l’amateur finit par créer ses propres mélanges en fonction de la méthode d’irrigation ou du lieu où vivent les bonsaïs. Un bon mélange de substrats pour bonsaï est généralement constitué de 70% d’Akadama et de 30% de gravier ou de roche volcanique. Mais dans le cas d’amateurs débutants avec peu d´expérience dans le domaine de l´engrais ou de la réalisation d’un bon arrosage, l’idéal est d’utiliser des mélanges préparés contenant de la tourbe, de l’Akadama et du gravier volcanique. Dans ce cas, le substrat Terrabonsai serait parfait.

Certaines espèces ont des exigences spécifiques concernant le mélange de substrats. Dans le cas des genévriers et des pins, ils ont besoin de mélanges tels que: 60% d’akadama et 40% de terre volcanique, de gravier ou de kyriuzuna. Par contre, les azalées, les camélias, les gardénias et les agrumes ont besoin d’un bon pourcentage de tourbe ou de Kanuma seule. Les arbres de terre sèche, comme les oliviers, le romarin, etc. préfèrent les terres drainantes mais ils apprécient également un peu de matière organique.

Notre conseil est qu’avant de changer la terre d´un bonsaï, vous devez très bien étudier l´origine et les caractéristiques de l’espèce, pour savoir quel substrat il préfère.


Partagez !