Blog

Suiseki, l’art en pierre

  Admin       27/02/2018
Suiseki, l’art en pierre

Comme nous, vous êtes passionné de culture orientale? Si oui, vous allez adorer lire le post d’aujourd’hui qui parle de Suiseki, l’art japonais de contempler les pierres.

suiseki 1

Les Suiseki sont des pierres de petites tailles, formées par la nature sans aucune manipulation. Elles sont admirées pour leur beauté et sleurcapacité à suggérer une scène naturelle ou objet étroitement lié à la nature. Traditionnellement elles sont présentées sur une base en bois qui correspond aux contours de leur base ou sur un plateau plat avec du sable ou de l’eau.

Une très bonne Suiseki a le pouvoir de représenter, dans quelques centimètres et dans les yeux de l’homme, toute la terre et le cosmos.

Ces roches doivent posséder les qualités de couleur, le pouvoir de suggestion et de l’équilibre, de sorte qu’ils puissent communiquer des impressions de calme et de tranquillité:

La couleur est un élément essentiel et évoque les quatre saisons, le crépuscule, etc. Les roches les plus appréciées sont celles avec des couleurs différentes sous-jacentes, qui semblent émerger de la roche, éclairées par une lumière intérieure. En outre, une légère patine sur une surface peut vous suggérer des vallées et des falaises. Certains fans placent habituellement ces roches dans un endroit frais à l’ombre, et les pulverisent souvent avec de l’eau pour favoriser leur apparence.

Le pouvoir de suggestion: La beauté d’ une Suiseki découle en partie de sa capacité à suggérer une scène ou d’un objet. Plus simple la roche, plus grand le pouvoir de suggestion. Selon la préférence de la simplicité zen, les meilleures roches capturent l’essence de l’objet évoqué avec quelques gestes, de sorte que, avec moins d’éléments l’observateur est invités à compléter la scène dans son esprit.

L’équilibre: Le collectionneur examine la roche par ses six côtés (gauche, droite, avant, arrière, haut et en bas) recherchant des composants asymétriques, contraste sdans un équilibre harmonieux. Dans une Suiseki, les composants asymétriques bien formés se combinent pour créer un ensemble intégré. L’équilibre est créé par l’interaction entre ces éléments opposés: haut-bas, grand-petit, vertical, horizontal, concave-convexe, rigide-souple, droite incurvée, rugueux-doux, foncé-clair.

A l’origine, le Suiseki provient des roches du paysage, mais maintenant vous pouvez trouver ces trois catégories: 

  • Rochers paysage: Sansui kei-seki en japonais. Ce sont des roches en forme de paysage: une montagne, une rivière, une île, une chute d’eau, grottes, etc.
  • suiseki 2Roches objet: Keisho-Seki en japonais. Elles représentent des objets en relation avec la culture et les traditions de la vie quotidienne. Vous pouvez trouver des sortes de maisons rustiques, des bateaux, des ponts, des animaux mythiques, des oiseaux, des insectes, des poissons et des formes humaines.
  • Roches précieuses: Les roches de cette catégorie sont classées en fonction de leur surface. Elles ont une multitude de structures, des dessins, des symboles ou des motifs. On peut trouver des pierres avec des motifs végétaux,  des éléments célestes, des conditions météorologiques et des motifs abstraits.

Une roche très ancienne et bien entretenu est aussi impressionnante qu’un arbre très ancien

suiseki 3La meilleure façon d’exposer une Suiseki, une fois qu’ elle a reçue le traitmenent de brosse  tissu et l’huile corporelle, est sur une base en bois ou une base qui correspond aux contours de sa base, ou sur un plateau plat avec du sable ou eau (suiban).

Au Japon, comme pour le bonsaï, elle est placé edans le Tokonoma, qui, associé à une gravure appropriée, éveille la fantaisie et de la puissance de l’imagination. Dans le cas des roches en suiban, on doit leur donner l’apparence d’avoir toujours été dans l’eau. Donc, elles seront placés dans un endroit ombragé où elles reçoivront de l’eau fréquemment.


Partagez !