Blog

Le cerisier de Chine, un classique parmi les bonsaïs d’intérieur

  Mistral Bonsai       13/01/2021
Le cerisier de Chine, un classique parmi les bonsaïs d’intérieur

La Sageretia Theezans ou cerisier chinois est une espèce très populaire dans l’univers du bonsaï. Aimeriez-vous en posséder un exemplaire, dans votre collection ? Ses feuilles de petites tailles et ses baies bleues en font un arbre très spécial. Dans cet article, nous vous expliquerons tout ce que vous devez savoir sur elle ; comment vous en occuper et l’apprécier à sa juste valeur.

La Sageretia est une plante tropicale de feuillage persistant de la famille des Rhamnaceae, originaire du sud de la Chine. Elle est communément cultivée sous forme de bonsaï en raison de ses petites feuilles.

Au printemps, sa floraison n’est pas des plus impressionnante. Ses fruits sont des cerises violacées. Elle possède des feuilles brillantes de petite taille ainsi qu’un tronc lisse.

Sageretia Bonsaï

Quelle exposition pour ma Sageretia ?

Originaire d’un climat tropical, nous devons offrir à ce bonsaï des valeurs constantes de température et d’humidité. Pour cette raison, nous qualifions ces bonsaïs d’intérieur, car ils trouveront cette stabilité à l’intérieur de nos maisons. Cette variété ayant besoin de beaucoup de lumière naturelle, il est primordial de la placer proche d’une fenêtre (moins d’un mètre de distance).

Si un seul facteur n’est pas respecté, il devient limitant. La santé de notre bonsaï s’en ressentira, pouvant générer à terme, la mort de celui-ci. Sa détérioration commencera par le jaunissement des feuilles et le séchage des branches du sommet.

Ils n’aiment pas les températures froides, pour autant nous devons les protéger des rigueurs hivernales en les installant à l’intérieur de nos maisons ou d’une serre bénéficiant de beaucoup de lumière et à des températures supérieures aux 12 ºC.

Il est important d’éviter à nos bonsaïs d’intérieur la proximité de sources de chaleur comme les télévisions, les radiateurs, le four, etc. Il faut également être vigilant avec les flux d’air conditionné qui peuvent porter atteinte à la bonne santé de nos bonsaïs.

L’arrosage et la fertilisation de la Sageretia

Comme tous les bonsaïs d’intérieur (et d’origine tropicale), elle affectionne un taux d’hygrométrie élevé. L’arrosage doit être fréquent mais le substrat ne doit pas être détrempé. Celui-ci doit assurer un bon drainage et assurer une bonne humidité.

Ses racines se développent d’une façon optimale si nous laissons le substrat sécher graduellement et l’hydratons avant son complet séchage.

Le cerisier chinois ne supporte pas un substrat détrempé ni complétement sec.

La fertilisation adéquate de notre bonsaï est également un point très important. A partir du printemps jusqu’à l’arrivée des chaleurs estivales, nous devons utiliser un engrais riche en azote. Nous vous conseillons la combinaison d’un engrais organique avec le Nutribonsai.

En été, quand la température est supérieure à 30 ºC, nous réduiront la dose de fertilisant de moitié.

Quand la température vient à baisser, il est conseillé d’utiliser un engrais organique riche en phosphore et en potassium.

L’hiver, nous fertiliserons une fois par mois avec du Nutribonsai.

Quels soins et entretien pour le cerisier chinois ?

Vous pouvez le pincer toute l’année et couper les nouvelles pousses et surgeons qui excèdent de la forme idéale de votre bonsaï.

Nous pincerons ces nouvelles pousses en les coupant au niveau d’une paire de feuille, favorisant ainsi un bourgeonnement plus tardif et plus dense.

Les branches plus épaisses n’entrant pas dans la mise en forme prévue, seront sectionnées au printemps ou à la fin de l’hiver car le flux de sève sera moindre.

Vous pouvez ligaturer votre bonsaï toute l’année. Cependant, il est conseillé de pratiquer plutôt au printemps, quand la sève circule en abondance, en cas de travaux importants de ligature.

Si vous devez réaliser une défoliation, il faudra attendre le débourrage complet du sujet à la moitié de l’été.

Le rempotage

Vous pouvez rempoter tous les 2 ou 3 ans. Au printemps.

Nous vous recommandons d’utiliser le Terrabonsai, un substrat spécialement créé par les techniciens de Mistral Bonsai. Combinant hygrométrie idéale et drainage suffisant pour leur bon développement, il maintiendra vos bonsaïs sains et vigoureux.

Lors du rempotage, il est important de ne pas supprimer plus d’un tiers des racines. Dépasser cette proportion produira un stress dont l’issu sera fatale pour votre bonsaï.

Pour finaliser le rempotage, nous conseillons une immersion de 5 minutes dans une solution de Vitabonsai dilué dans de l’eau. Ce stimulant aidera vos bonsaïs convalescents à combattre le stress du rempotage et récupérer plus rapidement leur vitalité. Il s’utilise pendant un mois en respectant les dosages indiqués dans la notice.

Si le rempotage est nouveau pour vous, nous vous laissons, à continuation, une vidéo tutoriel.

Les maladies les plus communes de la Sageretia

Les problèmes récurrents sont ; l’araignée rouge, la mouche blanche et certaines attaques fongiques surtout en été.

Il est conseillé d’utiliser des insecticides et fongicides en mode préventif pour éviter les contaminations. Ceux-ci se réalisent principalement au début du printemps, début de l’été et à la mi-automne.

Si vous voulez en savoir plus sur les maladies ; comment les identifier et les traiter, nous vous conseillons la monographie de la revue France Bonsaï.

Quels styles de bonsaïs pouvons-nous créer avec cet arbre ?

Avec cet arbre, nous pouvons mettre en forme des bonsaïs de style Moyogi (informel), Sakkan (incliné), Kengai (cascade), Hang Kengai (semi-cascade) et Yosue (forêt). Cette liste, non exhaustive, correspond aux formes les plus communes.

cascada bonsai sageretia

Ce bonsaï est un classique incontournable pour toute collection.

En lui proportionnant des conditions de vie idéales et constantes, vous posséderez un sujet sain et esthétique, qui mettra en valeur votre collection.

A bientôt.

À propos de l’auteur

Mistral Bonsai

À Mistral Bonsai, nous sommes une équipe de communication, des techniciens et des maîtres engagés depuis le premier jour pour la diffusion de l’art merveilleux du bonsaï. Ce monde offre beaucoup de choses à partager. Nous croyons qu'un bonsaï est un arbre doté d'une âme unique et irremplaçable. Un autre de nos piliers les plus essentiels est, comment pourrait-il en être autrement, notre engagement étroit en faveur de la préservation de l’environnement et de la nature.

Partagez !