Blog

Les soins du bonsaï après un rempotage

  Luis Alejandro Herrera       20/02/2020
Les soins du bonsaï après un rempotage

Le moment du rempotage est arrivé et vous avez déjà tout préparé. Mais, une fois le rempotage effectué, que devons-nous faire ? Quels sont les soins postérieurs ? Pour que toute la technique de rempotage soit une grande réussite pour vos arbres, les soins post-rempotage sont la clé. Dans ce blog, nous recommandons 4 instructions nécessaires pour que les soins post-rempotage de votre bonsaï soient adéquats et que votre arbre se rétablisse mieux et plus rapidement. C’est très facile.

Suivez-nous !

Le premier arrosage après rempotage

Immédiatement après le rempotage de votre bonsaï, vous devez l’arroser abondamment afin de faire partir la poussière qui aura pu pénétrer dans le substrat. Regardez attentivement les trous de drainage. Vous devez arroser jusqu’à ce que l’eau sorte claire et transparente, sans terre ni poussière. Les jours suivants, il est important d’arroser correctement. Touchez la couche de surface du substrat et lorsqu’elle est sèche, procéder à l’arrosage. Chaque fois que nous arrosons alors que la terre est sèche, nous régénérons l’oxygène du substrat et cela favorise le développement des racines.

Protection contre le vent

Après un rempotage, le système racinaire du bonsaï est sensible et doit récupérer. Si nous ne protégeons pas notre arbre du vent, cela peut causer deux problèmes. Le premier est que notre bonsaï sèchera plus rapidement en exigeant des racines qu’elles travaillent davantage pour l’hydrater. Les racines étant affaiblies par le rempotage, cette situation de stress peut entraîner une perte de la capacité de cicatrisation et d’hydratation des racines et conduire à la mort.

Le second problème est que le bonsaï génère de nouvelles petites racines qui sont très fragiles. Si l’arbre n’est pas bien ancré et qu’il y a beaucoup de vent, il peut se déplacer un peu dans le pot et casser les radicelles qui se forment. Ces petites racines sont très délicates, elles se cassent facilement et peuvent mourir.

Placez donc votre bonsaï à l’abri du vent et vérifiez qu’il soit bien ancré.

Engrais

L’arbre récupère et doit pour cela suivre son processus de récupération. Si nous lui apportons de l’engrais, nous l’obligeons à laisser de côté ce processus pour se consacrer à l’absorption de nutriments. De plus, si les racines sont fragilisées par le rempotage, l’absorption des nutriments de l’engrais sera déficiente.

Pour aider votre bonsaï dans ce processus de récupération, vous pouvez utiliser du «Vitabonsai». Il s’agit d’un revigorant qui contient, entre autres, de l’azote, du carbone, des micronutriments et des agents chélateurs. Tous ces composants favorisent la récupération des racines, leur croissance, et augmentent leur protection contre le froid et les maladies. Ce revigorant est idéal pour l’arrosage de votre bonsaï après son rempotage. Si vous l’utilisez, vous obtiendrez un enracinement plus rapide et meilleur, votre bonsaï récupérera ainsi plus vite.

Vous pouvez également utiliser des vitamines diluées dans des hormones, qui ont le même objectif que le Vitabonsai; obtenir un enracinement plus rapide de votre arbre et favoriser sa récupération.

Ainsi, n’apportez pas d’engrais à votre bonsaï avant le début de la saison de croissance et utilisez du Vitabonsai ou un autre mélange revitalisant lors de l’arrosage post-rempotage.

Emplacement

Presque tout le monde recommande de placer les arbres à mi-ombre après un rempotage. Il est généralement recommandé de les laisser entre 2 et 3 semaines à mi-ombre, et de les sortir progressivement au soleil ; L’objectif étant d’éviter la déshydratation du bonsaï. Mais cette technique n’est pas tout à fait correcte.

Le but de sortir le bonsaï au soleil est que la température du pot augmente. L’augmentation de la température produit l’activation totale des racines et les processus de guérison et de croissance augmentent. Cela ne peut se faire que si nous plaçons le bonsaï au soleil après le rempotage.

Nous ne pouvons pas terminer sans mentionner la relation entre la température du sol et la croissance des racines. Selon les études botaniques réalisées au niveau mondial, en hiver, lorsque la température est inférieure à 5 ° C, la croissance des racines s’arrête presque. Au printemps, quand la température augmente à 10ºC, la croissance des racines commence petit à petit. L’activité maximale des racines se produit lorsque la température est comprise entre 25 ° C et 30 ° C. Lorsque la température dépasse 30 ° C, la croissance des racines diminue rapidement, et lorsqu’elle dépasse 40 ° C, elle s’arrête presque complètement.

Graphique températures-racines

Si vous surveillez l’hydratation du bonsaï de près, vous pouvez le placer au soleil après l’avoir rempoté. Si vous n’avez pas le temps de surveiller ainsi l’arrosage, il est préférable de placer votre arbre à mi-ombre et de le mettre progressivement au soleil. Tout dépendra du temps dont vous disposez pour contrôler l’arrosage.

Comme vous pouvez le voir, les soins sont logiques et très faciles à faire. Si vous les suivez à la lettre, la récupération de votre bonsaï sera optimale et sa croissance sera renforcée.

Rappelez-vous … après le rempotage, votre arbre a besoin de beaucoup de muchigomi.

À propos de l’auteur

Luis Alejandro Herrera

Faire connaître l'art du bonsaï est sa passion . Une référence dans le monde du bonsaï latino-américain, Luis a étudié et participé comme instructeur pendant plus de 15 ans au sein de la Société vénézuélienne de bonsaï. Il a eu l'occasion d'étendre ses connaissances avec de grands maîtres du monde du bonsaï tels que Pedro Morales, Nacho Marín et au sein de l'école européenne avec l'enseignant italien Salvatore Liporace. Il a réussi à occuper la première place du concours des nouveaux talents de Caracas 2016 et a réussi le cours de maîtrise de l'European School of Bonsai à Porto Rico. Au cours de sa carrière, il a été instructeur titulaire de la Société vénézuélienne de bonsaï.

Partagez !